Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Quels Metiers - Ministere Finances - Inspecteur des finances publiques

Inspecteur des finances publiques

Vers quels métiers
Inspecteur des finances publiques
L'inspecteur des finances publiques a des fonctions de contrôle, d'encadrement et d'expertise.

Ses missions nécessitent un niveau élevé de compétences en matière juridique, fiscale et comptable, qu'elle soit privée (entreprises) ou publique (pour le compte des collectivités locales ou de l'Etat).

Rôle de l'inspecteur des finances publiques

Cadre de la fonction publique (catégorie A) rattaché à la direction générale des finances publiques (DGFiP), qui dépend du ministère de l'Economie et des Finances, l'inspecteur des finances publiques peut avoir de multiples missions au cours de sa carrière.

Ainsi, il peut agir pour favoriser le civisme fiscal en accompagnant les contribuables dans leurs démarches fiscales et en réalisant des vérifications des situations fiscales des particuliers et des entreprises. Il peut également être chargé de la tenue et du contrôle de la comptabilité des collectivités territoriales, des hôpitaux... Il est ainsi garant de la fiabilité des comptes de l'Etat. Il peut également exercer des missions liées au patrimoine, à l'immobilier, et toute fonction support permettant d'organiser les missions de la DGFiP (ressources humaines, communication, contrôle interne, contrôle de gestion...). Il encadre souvent une équipe spécialisée. 

Missions de l'inspecteur des finances publiques

Les inspecteurs des finances publiques cumulent des fonctions d'encadrement, de contrôle et d'accompagnement du public. Les services et les spécialisations sont nombreux. Un inspecteur peut choisir de travailler au contact des entreprises et des contribuables et se spécialiser dans un des volets de la fiscalité, au sein de différents services :

  • service des impôts des particuliers (SIP) et service des impôts des entreprises (SIE) : il est à la fois expert fiscal et encadrant d'une équipe pour le calcul et le recouvrement des impôts des particuliers ou des entreprises ;
  • service de publicité foncière (SPF) et service de l'enregistrement : il est à la fois expert en fiscalité patrimoniale/expert juridique, et encadrant d'une équipe spécialisée ;
  • pôle de contrôle et d'expertise (PCE) : il est chargé de déterminer les entreprises devant faire l'objet d'un contrôle fiscal, au terme de recherches approfondies. Il réalise lui-même certaines d'entre elles sur le terrain et répond à des analyses juridiques de questions fiscales complexes ;
  • pôle de contrôle des revenus et du patrimoine (PCRP) : il est en charge des contrôles des contribuables disposant de hauts revenus et de patrimoine important ;
  • brigade de vérification (BDV) en charge des contrôles fiscaux ou brigade de contrôle et de recherche (BCR), spécialisée dans la recherche du volet fiscal des réseaux de délinquance.

L'inspecteur des finances publiques peut également opter pour le réseau comptable :

  • service de gestion comptable (SGC) : il est à la fois expert en comptabilité et en droit des collectivités territoriales, et encadrant pour la tenue et le contrôle de la comptabilité et l'analyse des marchés publics ;
  • cellule de qualité comptable : il est en charge de la qualité des comptes et du contrôle des travaux des SGC et des services départementaux en charge des dépenses de l'Etat ;
  • services en charge du domaine immobilier de l'Etat : il est expert dans l'évaluation des biens détenus par l'Etat et est chargé de la valorisation de ces biens pour optimiser les recettes ;

Les services centraux offrent des spécialisations en matière de contentieux devant les juridictions administratives et civiles. Les postes en services centraux sont souvent réservés aux élèves les mieux classés à la sortie de la formation. 

Qualités requises

Les inspecteurs des finances publiques doivent : 

  • avoir le sens du travail en équipe ;
  • savoir manager ;
  • être particulièrement rigoureux et faire preuve d'un esprit de synthèse ;
  • avoir le sens des relations humaines : l'inspecteur des finances publiques est en contact avec les usagers particuliers ou professionnels, les avocats ou les conseillers fiscaux des entreprises et les élus locaux.

Possibilité d'évolution

Les inspecteurs des finances publiques peuvent, au cours de leur carrière, changer de spécialisation. Ils peuvent ainsi accéder au grade d'inspecteur principal ou divisionnaire, en fonction de leur ancienneté, avec des fonctions d'encadrement supérieures.

Vous trouverez l'ensemble des possibilités de carrière et des missions de la DGFiP sur un site dédié : https://rejoindrelesfinancespubliques.economie.gouv.fr/